Newsletter Mois d’Août 2017

SeConfier

Voici notre première newsletter, pour permettre à tous de suivre chaque mois les avancées et actualités de SeConfier !

Nous essayons d’être le plus transparent possible, de vous partager les bonnes nouvelles, et les moins bonnes. On aimerait que cette newsletter soit aussi un moyen pour vous de vous impliquer : que vous soyez écoutant, utilisateur, curieux, ami, n’hésitez pas à réagir, nous donner votre avis, partager.

SeConfier.com au mois d’Aout

1398 visiteurs sur SeConfier.com

Dont 987 qui nous ont trouvé directement sur Google (le reste étant des connexions directes, ou des publicités que nous avons payées)

30% des visiteurs ont cliqué sur un écoutant pour démarrer une conversation

Et nous avons pu réaliser 34 écoutes (et oui, nous avons besoin de nouveaux écoutants ! Vous pouvez postuler ICI)

Pour les écoutants

Nous avons en ce moment 7 écoutants actifs sur la plateforme. Nous avons repris au retour de vacances les points hebdomadaires avec tous les écoutants, pour faire le bilan des écoutes, et proposer des améliorations pour SeConfier.

Nouveautés du site

La page d’accueil a été totalement renouvelée ! Qu’en pensez vous ?

Il est maintenant possible pour les écoutants de savoir quand l’écouté a quitté la conversation.

Nous avons reglé plein petites choses sur le site, en lien avec les discussions entre écoutants et les pages spécifiques de chaque organisation.

Pour les associations

Nous avons commencé en Aout à interviewer de nombreuses associations oeuvrant contre les situations de mal être et de solitude. Nous souhaitons mettre en lumière leurs actions, et présenter les spécificités du cadre d’écoute qu’elles proposent. Chaque nouvelle rencontre est pour nous extrêmement enrichissante, nous vous invitons à suivre les nouveaux posts à ce propos sur le blog, et à rentrer en contact avec ces associations si vous souhaitez les rejoindre.

Nous mettons depuis quelques semaines l’outil SeConfier à disposition gratuitement des associations. C’est pour nous une façon de rendre l’écoute accessible au plus grand nombre. Chaque association peut donc créer en quelques minutes sa propre plateforme d’écoute, en choisissant des écoutants parmi ses bénévoles de confiance, et diffuser ce site internet auprès du public local avec lequel elle est en lien.

La première association à l’utiliser est la Société Saint Vincent de Paul d’Ille et Vilaine. Nous les remercions pour leur confiance. Nous avons pu nous rendre à Rennes pour rencontrer le président de l’association et des bénévoles, afin de les former à l’utilisation du site, et échanger sur les cas d’usages possibles.

Pour les universités

C’est les vacances ! Mais pas pour tout le monde : plusieurs rencontres avec des responsables de grandes écoles en région parisienne. Nous allons dès la rentrée mettre en place la plateforme SeConfier CentraleSupelec sur les 3 campus : Gif, Rennes et Metz.

Nous esperons pouvoir rapidement lancer des tests dans d’autres écoles que nous avons pu rencontrer, d’autres infos à venir rapidement…

Du côté du blog

Plein de nouveaux articles !

Pour le télé-travail est une des bases de SeConfier ? Pour en savoir plus sur notre façon de travailler

Lettre à mon père, un témoignage poignant d’une utilisatrice de SeConfier

Présentation de l’association La Traversée

Présentation de Reda co-fondateur de SeConfier et écoutant

Pourquoi j’ai été refusé de plusieurs associations en tant qu’écoutant ?

27 lignes d’écoute – Un tour d’horizon de d’autres dispositifs d’aide

L’association Saint Vincent de Paul utilise SeConfier à Rennes

Et un nouveau projet dans les cartons ! De nombreuses personnes utilisent l’écrit (un journal de bord par exemple, ou griffonner dans un carnet) comme exutoire dans les situations difficiles et les moments de joies. On est persuadés que dans tous ces écrits jamais publiés se trouvent des milliers de pages d’experience de vie, de poésie, de témoignages. Nous souhaiterions en rassembler le plus possible pour extraire quelques passages, rédiger un article, et pouvoir partager cela avec le plus grand nombre. En conservant bien entendu l’anonymat de tous ces écrits.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *